Johanne Carron est éducatrice sociale et diplômée de l’école sociale (IES) de Genève, elle exerce son métier depuis une vingtaine d’années dans le secteur social éducatif, d’abord sur Genève, puis dans le canton du Valais. En plus d’être coordinatrice et co-fondatrice de la Fondation L’EssentiElles, Johanne a travaillé à temps partiel durant 10 ans dans une institution pour jeunes en difficulté. Elle est également PF et met en place le cours de prévention de violence conjugale SE&SR (Sortir Ensemble Et Se Respecter) auprès des jeunes. Elle a également une formation de coach en désir d’enfant.

Jenny Brochellaz Xu, a suivi une formation d’infirmière avant de se spécialiser dans la direction d’institutions médico-sociales. Jenny a travaillé depuis 17 ans dans le canton de Vaud auprès de personnes âgée. Elle est aujourd’hui directrice et fondatrice de la société La Réponse. Elle est également co-fondatrice de la Fondation l’EssentiElles.

Julien Debons est éducateur social. S’il a travaillé durant plusieurs années avec des jeunes en difficulté, c’est désormais dans le canton de Vaud auprès de victimes d’infractions pénales qu’il exerce son métier (LAVI). Il est également co-fondateur de la Fondation l’EssentiElles.

Virginie Gay est assistante sociale, thérapeute sexologue et sophrologue. Elle travaille depuis plusieurs années dans un cabinet indépendant.

Yasmine Bourgeois est enseignante et diplômée en leadership éthique et savoir-être. Elle est spécialisée dans le domaine de l’enfant et met en place des ateliers pour les petits. Elle participe à des ventes-échanges avec des friperies du Valais et coordonne la collecte des habits pour des victimes qui en ont besoin.

Pietro Stelitano est éducateur social auprès de jeunes en difficultés à St-Raphaël depuis plusieurs années et est également médiateur SDM-FSM.

Mariève Tornay est responsable de l’appartement d’accueil L’EssentiElles dans la région du Chablais.

Laurence Bonnardel est diplômée de l’Ecole sociale (IES) de Genève depuis 2003, en option animation socioculturelle. Elle est formée en technique de massage ressourçant à l’huile chaude et propose ce soutien, en plus de sa clientèle privée, aux victimes qui sollicitent la Fondation L’EssentiElles et qui sont intéressées par cette approche. Engagée en 2018 par la Fondation L’EssentiElles, elle souhaite poursuivre cette mission le plus longtemps possible. « Œuvrer pour le Bien est essentiel pour moi ! »

Charlène Bérard est diplômée en tant qu’assistante en pharmacie, elle a également un diplôme de la Croix en Rouge pour faire du Baby-Sitting. Actuellement, elle est en stage dans une école spécialisée pour les jeunes ayant des difficultés scolaire afin de pouvoir entamer une formation d’éducatrice spécialisée. Au sein de la Fondation, elle met en place des activités pour les enfants qui sont hébergés dans l’appartement du Chablais.

Isabelle Roduit est diplômée de l’Ecole suisse de tourisme (EST) à Sierre. Thérapeute dans l’âme, elle est au bénéfice d’une formation en bio-magnétisme ainsi qu’en chirologie védique (lecture des lignes et de la forme des mains).

Emilie Morand est diplômée de la HES-SO Valais en travail social depuis 2019. Elle travaille actuellement dans un centre de formation professionnelle pour jeunes en difficultés (ORIF). Elle a travaillé durant un an et demi dans un accueil d’urgence pour personnes victimes de violence domestique (Point du Jour) avant de rejoindre l’équipe de la fondation l’EssentiElles.

Mélanie Mabillard est diplômée de la HES-SO Valais en travail social et est éducatrice sociale au sein d’une institution qui accueille des enfants ayant des besoins particuliers et qui ne peuvent pas suivre le cursus scolaire ordinaire. Elle a également un CFC d’employée de commerce. Au sein de la Fondation L’EssentiElles, Mélanie répond à la permanence téléphonique une fois par semaine.

Adrian Indermühle est juriste et donne des conseils si besoin aux personnes qui font appel à la Fondation l’EssentiElles

Sandrine Lamon est avocate et médiatrice, elle a son étude à Sion. www.etudelamon.ch

La Fondation l’EssentiElles compte également de nombreux bénévoles pour la soutenir dans son action.